mercredi 3 décembre 2008

Communiqué des parents de Julie et de Mélissa à l'Agence Belga (10 octobre 1996)


Communiqué de presse « MarcheBlanche 10 octobre 1996 »

Communiqué des parents de Julie et de Mélissa à l'Agence Belga

Une marche au nom des Droits de l'Enfant

Dimanche 20 octobre 1996 dès 14 heures à Bruxelles

Cette marche, nous la voulons sans calicots et sans revendications politiques d'aucune sorte. Le blanc sera notre symbole, celui de nos enfants abîmés et massacrés, celui de l'innocence trahie, mais aussi celui de la non-violence.
Soyez des nôtres, avec une fleur blanche ou un ballon blanc en signe de reconnaissance...

Une organisation des parents des enfants disparus, à l'initiative de Madame Bouzet, maman d'Elizabeth, de Louisa et Jean-Denis Lejeune, parents de Julie, de Carine et Gino Russo, parents de Mélissa, de la famille Benaissa et De Mr et Mme Marchal.

Point de départ : la gare du Nord
Point d'arrivée : la gare du Midi

Il est déconseillé aux participants d'utiliser leur véhicule. Il vaut mieux s'organiser en groupes pour effectuer les déplacements.
Texte du Communiqué des parents de Julie et de Mélissa à l'Agence Belga

Objet : Annonce officielle d'une marche à Bruxelles organisée par les parents des enfants disparus, à l'initiative de Madame Bouzet, maman d'Elizabeth, de M. et Mme Leujeune et Russo, parents de Julie et Mélissa, la famille Benaissa, les parents Marchal

Le 25 novembre 1991, en approuvant les 54 articles de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant, la Belgique s'est engagée :

"à protéger l'enfant contre toutes les formes d'exploitation et de violences sexuelles"

"à prendre toutes les mesures pour empêcher l'enlèvement, la vente ou la traite d'enfants"

Aujourd'hui, face aux événements tragiques survenus cet été dans notre pays, qu'en est-il de cete engagement ?

Alors, vous qui êtes nombreux à nous manifester votre impuissance, vous qui êtes nombreux à vouloir participer activement à la protection de tous les enfants, nous vous proposons de marcher ensemble afin de démontrer notre union et notre détermination à revendiquer une concrétisation urgente de cet engagement.

Cette marche, nous la voulons sans calicots et sans revendications politiques d'aucune sorte.

Le blanc sera notre symbole, celui de nos enfants abîmés et massacrés, celui de l'innocence trahie, mais aussi celui de la non-violence. Soyez des nôtres, avec une fleur blanche ou un ballon blanc en signe de reconnaissance...

Nous voulons que cette marche soit une démonstration populaire, pacifique et digne de notre solidarité envers tous les enfants.

Nous nous fixons donc rendez-vous,
ce dimanche 20 octobre 1996 dès 14 heures à Bruxelles.

Le point de départ et de rassemblement se situera GARE DU NORD.

Organisation du cortège :
• Gare d'arrivée : le débarquement s'effectue gare du Nord, sortie boulevard Simon Bolivar.
• Autocars - itinéraire d'arrivée : Ring de Bruxelles, sortie 8, portion de l'A12 direction "centre", avenue du Parc Royal, allée Verte, Quai de Willebroeck, boulevard Simon Bolivar, chaussée d'Anvers.

La police de Bruxelles assurera l'accueil des autocars et les mènera à vide vers la zone de stationnement : boulevard du Midi, boulevard de l'Abattoir, boulevard Barthélemy, boulevard de Nieuport et boulevard du 9ème de Ligne.

Pour éviter une recherche fastidieuse de l'autocar, nous conseillons qu'une personne accompagne le chauffeur vers la zone de stationnement et rejoigne ensuite le groupe au lieu de formation pour lui indiquer clairement l'endroit où l'autocar est stationné.

•Itinéraire de départ : boulevard de Nieuport, vers le boulevard du 9ème de Ligne, virer à droite vers la place de l'Yser, virer à gauche vers le quai de Willebroeck, allée Verte, avenue du Parc Royal, A12, puis "Toutes directions" par le Ring.

•Gare de départ : embarquement Gare du Midi.
Entre-temps, au 16 rue de la Loi, le Ministre Dehaene recevra une petite délégation composée des parents d'enfants victimes, organisateurs de cette marche.

Nous déconseillons aux participants d'utiliser leur véhicule personnel et leur proposons de s'organiser en groupes au sein de leur commune pour leurs déplacements.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil

Free Web Counters
Free Counter