dimanche 7 septembre 2008

Nos enfants. Onze kinderen.( «Dernière Heure» 7 septembre 1996)


Nos enfants. Onze kinderen.

 « UNE » de « La Dernière Heure » du samedi 7 septembre 1996

 Madame, Monsieur,

 Jusqu'au bout, vous avez refusé de parler d'An et d'Eefje au passé.

Durant cet interminable voyage dans les ténèbres, tout au long d'une année terrible, vous avez vécu entre peur et espoir, au fil des rumeurs et des démentis.

A cet océan d'angoisse, vous opposiez la dignité tranquille qui a rapidement forcé l'admiration de tout un peuple uni. Car ce sont des Belges - et non pas des Wallons et des Flamands - qui, au fil des mois, ont partagé l'attente douloureuse des Marchal et des Lambrecks, des Lejeune et des Russo.

Les larmes ne connaissent pas de frontière, fût-elle linguistique.

En ce triste samedi, qui verra deux familles porter en terre de jeunes filles victimes de véritables monstres, nous pensons à vous, Paul et Betty, Jean et Rachel.

 

Nous voulons vous dire notre amour, notre soutien, notre respect.

La Belgique pleure. Mais la Belgique se réveille. L'incroyable incompétence avec laquelle ont été menées plusieurs enquêtes, la passivité coupable de certains magistrats et les révélations de la presse dans l'affaire Dutroux ont créé dans la population, mais aussi dans le monde judiciaire, une véritable onde de choc.

Les choses bougent. Enfin

 

Après cinq années de tâtonnements, de fausses pistes, de guerre des parquets et de tentatives de sabotage politique, l'enquête sur l'assassinat d'André Cools vient de connaître un rebondissement totalement inattendu, avec l'arrestation de Richard Taxquet, commanditaire présumé du crime. Le ou les tueurs à gages semblent identifiés et localisés. Il importe maintenant que d'autres dossiers, comme celui des tueurs du Brabant, puissent connaître une nouvelle dynamique. Peut-être faudrait-il en parier au procureur Bourlet, l'homme qui a donné le coup de pied salutaire dans la fourmilière...

 

Oui, on veut la justice, toute la justice. Pour vos enfants. Nos enfants. Onze kinderen.

 

La Rédaction

 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil

Free Web Counters
Free Counter