dimanche 7 septembre 2008

Une maison d’Ixelles passée au peigne fin(«Dernière Heure» 6 septembre 1996 pg 2)


Une maison d’Ixelles passée au peigne fin

 Il y a quatre ans disparaissait Loubna

 « La Dernière Heure » du vendredi 6 septembre 1996 page 2

 IXELLES - Il y a quatre ans disparaissait, en pleine heure de midi, à Ixelles, une petite fille de neuf ans et demi, Loubna Benaïssa, que sa maman avait envoyée acheter des yaourts pour son frère, au Aldi de la rue Goffart, à trois cents mètres de chez elle.

Toute la journée d'hier, des fouilles, comparables à celles menées depuis quinze jours dans les propriétés de Dutroux, ont été exécutées, à deux petits pâtés de maisons de la rue Goffart. Des renseignements troublants exploités par la brigade judiciaire d'Ixelles, sont à l'origine de ces recherches, décidées à Neufchâteau par le juge Connerotte. Des heures durant, elles ont été menées par la BSR, au moyen du matériel qui a servi à Jumet et à Sars-la-Buissière, avec l'aide de six chiens-cadavres allemands, dirigés par l'expert néerlandais Harry Jongen, surnommé Nez fin.

La presse, cette fois encore, contribue à l'enquête. Les photos, largement diffusées, de Marc Dutroux et des autres ont fait tilt, rue du Conseil à Ixelles. Des habitants affirment que deux au moins des personnages de la bande ont été vus dans le bâtiment situé au numéro 35. Ce qui n'a rien de surprenant : nous révélions hier que Dutroux (qui est Ixellois de naissance !) et Weinstein, avaient fréquenté la région bruxelloise au moins depuis quinze ans.

Les policiers se sont alors rappelés que l'adresse - 35, rue du Conseil - ne leur était pas, du tout inconnue. Le 1er juillet dernier, ils y avaient appréhendé l'occupant du premier étage, un certain Roland Corvillain, un informaticien au chômage, âgé de 49 ans. Le 2 juillet, le juge Guy Laffineur plaçait Roland Corvillain sous mandat. Il a été dénoncé par sa compagne, qui a déposé plainte, affirmant que son ami avait violé ses enfants, ainsi que ceux d'une amie. Au total, quatre viols d'enfants. L'enquête aurait démontré la véracité de deux faits. Corvillain lui-même en avouerait un.

A Neufchâteau, il n'a pas fallu une fraction de seconde au juge Connerotte pour exploiter la piste à fond. Roland Corvillain était déjà connu de la justice, mais pas pour pédophilie. Une enquête financière avait été menée à sa charge en 1987, que le parquet avait classée sans suite. L'informaticien a fait de la prison... où il rencontré Marc Dutroux. Les relations de prison se sont poursuivies à la sortie de taule. On sait à présent que Dutroux s'est rendu, au moins une fois dans cette maison. Quant à Nihoul, il s'y rendait très souvent. L'inspecteur Zicot y aurait également été vu...

Roland Corvillain est toujours détenu à Forest. Mardi, la chambre du conseil de Bruxelles aurait dû le renvoyer en correctionnelle pour des faits de viol sur une mineure de moins de 16 ans, mais le parquet de Neufchâteau s'y est opposé. L'affaire a été remise sine die.

En juillet, la police d'Ixelles avait perquisitionné l'adresse. Mais il y a deux mois, on était loin de penser à toutes ces caches aménagées en tombes ou en cages. Aussi, le béton coulé dans la cave de Corvillain n'avait-il pas vraiment intrigué les inspecteurs. Il en a été autrement, évidemment, quand les gendarmes de Neufchâteau ont découvert à la cave, cette dalle de béton coulée sans but architectural apparent, sinon peut-être d'y dissimuler quelque chose... Ou quelqu'un ?

La coïncidence est effrayante, mais les policiers ont tout de suite pensé à la petite Loubna Benaïssa, disparue le 6 août 1992, non loin de là. A nouveau, pour toute une famille - reçue jeudi au Palais par le Roi et la Reine - les heures d'hier furent terribles, quand des ouvriers attaquèrent la dalle au marteau-piqueur...

Poupée dans le jardin

Hier soir, le lieutenant Surin déclarait qu’un élément relatif aux disparitions d'enfants avait peutêtre été trouvé... ». Il s'agissait en fait d'un jouet d'enfant - une poupée - qui se trouvait dans une citerne d'eau de pluie enfouie dans le Jardin du n°35.

Par ailleurs, il est désormais établi que Dutroux se trouvait bien à Ostende le jour de la disparition d'An et Eefje. Corvillain et sa compagne séjournaient aussi à Ostende à cette période et, aux dires de cette dame, Corvillain se serait longuement absenté en ce triste jour d'août 1995...

 

Gilbert Dupont

_______________________

 

Arrestation d’Annie Bouty, amie de Michel Nihoul

 « La Dernière Heure » du vendredi 6 septembre 1996 page 2

 La femme de paille a rejoint son complice

BRUXELLES - Arrestation, hier à Neufchâteau, de l'ex-avocate bruxelloise Annie Bouts. C'est un coup dur pour Michel Nihoul, son ami,que les enquêteurs soupçonnent avoir animé une filière d'exploitation sexuelle d'enfants fournis par le réseau Dutroux & co.Annie Bouts, 49 ans, avait été (ré) interpellée, mercredi à 17 h, avenue Jasper 99, à Saint-Gilles, qui est aussi l'adresse de Nihoul.

L'audition s'est prolongée jusqu'à 5 h du matin. En douze heures, Annie Bouty a fait des aveux. Ces aveux portent sur des points périphériques (du style vol, recel) du volet Nihoul de l'affaire Dutroux.

Des hommes de la brigade national de la police judiciaire ont assuré le transfert d'Annie Bouty qui est arrivée, menottes aux poings, à 12 h 55, au palais de justice e Neufchâtels. A 15 h 25, le juge Conforte délivrait mandat d'arrêt. Annie Bouts rejoignait son ami Nihoul derrière les barreaux.

Elle est la onzième personne arrêtée, mais la dixième incarcérée, un ami de Dutroux, Pierre Rocou, ayant très vite été libéré.

Parler d'Annie Bouty, c'est parler de Michel Nihoul, tant leurs vies s'épousent. Selon les enquêteurs,

Bouty était depuis quinze ans la femme de paille d e Nihoul, le paravent légal des activités avouables -ou non? - de l'homme d'affaires bruxellois.

Radio JOB

C'est déjà l'histoire d'un vieux couple. A Louette-Saint-Pierre, près de Geline, on se rappelle qu'au début des années 80, Nihoul venait quasi tous les week-ends dans une petite maison de campagne, louée à une amie de l'époque d'Annie Bouty. D'abord très uni, le couple a eu des hauts et des bas. Annie Bouty est revenue, sans Nihoul, mais avec un autre homme. Puis les relations ont repris, traversées d'orages...

En juillet 1994, maître Bouts est condamnée, par la 49e chambre, à deux fois deux mois de prison pour escroquerie et organisation d'insolvabilité, laissant l'ami Nihoul déborder d'activités fébriles touchant à tout.

 

Qui ne le connaît pas à Bruxelles? Journalistes - il intervient en faveur d'hommes politiques, comme Paul Vanden Boeynants et l'échevin de Bruxelles ville, Jean Leroy -, policiers - il fréquente les PJ de Bruxelles et de Liège, ainsi que la SR de Dînant -, hommes d'affaires et politiques tout court, Nihoul est partout.

 

Les années 80, c'est l'époque un peu folle des premières radios libres. En septembre 85, Nihoul quitte Radio Activité - gérée par le beau-fils de feu Léon Defosait (FDF-PS) - pour JOB Radio (107 F.M.). Radio Activité émettait depuis le centre sportif d'Etterbeek, et Nihoul y animait notamment une émission de conseils.., juridiques, parfois avec «son ami Michel Graindorge .

Il aura même sa propre radio à son nom, en plein centre de Bruxelles. Car JOB Radio, c'est Jean Michel Radio: prénommé Michel,Nihoul s'est toujours fait appeler Jean-Michel. Le projet de radio locale est ambitieux. L'équipe compte 22 animateurs et techniciens. Les studios occupent tout le 27e étage du Centre Rosier, la tour Martine, au-dessus du siège du PRL,installé au 26e.

Le soir venu, Nihoul fréquente les milieux échangistes et partouzards de la capitale. Habitué du 124 (rue des Artérites, à Enterbekc), il devient un assidu du Dolo (dont la gérante se prénomme Dolores), rue du Germoir, à Ixelles. L'une des sociétés de Nihoul – une poissonnerie - fournit au club, huîtres et crustacés. Le Dolo, que ne fréquentent que des adultes, était-il le sommet visible d'un iceberg masquant un réseau pédophile structuré, offrant à la client tète des catalogues infâmes, ornés de photos de gosses? L'hypothèse reste à démontrer.

Depuis quinze jours, Nihoul nie en bloc. Mais il nie mal, nous dit-on. Les témoignages et les éléments matériels affluent. Des témoins affirment l'avoir vu rôdant à Bertrix, à bord d'un véhicule sus peut, le jour de l'enlèvement de Laetitia.

II est établi que Nihoul fréquentait la bande Dutroux depuis bien plus longtemps qu'il ne l'admet.

D'Anvers au quartier prostitutionnel de la place Fontaines à Bruxelles, c'est Jean-Michel qu'on reconnaît.

Le couple Nihoul-Bouty avait tissé un réseau international inextricable d'associations et sociétés.

II y a cette secte africaine, la Cèlestien Church of Christ, dont Bouts était le pivot apparent. La police vient encore de découvrir... six nouvelles sociétés, toutes aussi discrètes et mystérieuses, dont la société Immo-Caud dont on sait seulement qu'elle était en rapport avec la Guinée...

 

Gilbert Dupont

 

 

_______________________

 

Dernière minute

 

« La Dernière Heure » du vendredi 6 septembre 1996

 

 

DUTROUX : IL A FAIT DE LA PRISON EN POLOGNE Marc Dutroux a été détenu pendant un certain temps dans une prison polonaise, a affirmé jeudi un porte-parole de la police polonaise. Ce porte-parole, qui a voulu conserver l'anonymat, a précisé que « la police belge nous avait demandé des informations sur les activités de Marc Dutroux en Pologne », ajoutant que, pour le moment, il ne pouvait pas en dire davantage. Toutefois, le quotidien Super Express affirme que Dutroux a été détenu pendant plusieurs mois en Pologne pour ses liens supposés avec un réseau de vol et de contrebande de voitures. Le journal ajoute que Dutroux a résidé plusieurs fois en Pologne et qu'il aurait pu y faire fortune en « exportant » vers la Russie et d'autres pays de l'ancienne URSS des voitures volées à l'Ouest.

 

HASSELT : GRANDS-PARENTS RUSSO CHEZ MARCHAL Les grands-parents de Melissa Russo se sont rendus jeudi après midi chez la famille Marchal pour exprimer leurs condoléances après la découverte des corps d'An Marchal et d'Eefje Lambrecks, retrouvés mardi enterrés sous un hangar d'une des maisons de Marc Dutroux. Initialement, les parents de Melissa devaient. également se rendre à Hasselt. Finalement, seuls les grands-parents se sont rendus chez les Marchal.

 

ONNEZIES : APPEL À TÉMOINS CONCERNANT NIHOUL La police de Honnelles, commune située non loin de la frontière avec la France, a lancé un appel à témoins concernant de fréquents séjours de Michel Nihoul dans la localité d'Onnezies, petit village situé sur le territoire de Honnelles. A de nombreuses reprises, Nihoul a en effet été aperçu avec un ferrailleur de la région aujourd'hui en faillite. Selon un témoin, interrogé par la RTBF ce jeudi soir, « Nihoul se présentait comme un avocat. On le soupçonnait de trafic de voitures avec la France. » Un nouveau coup dur pour la défense de Nihoul...

 

GRÈCE : LE PRÉRETRAITÉ VIOLAIT DES ADOLESCENTS Un quinquagénaire, coupable d'au moins trente viols d'adolescentes âgées de 12 à 17 ans, a été arrêté mercredi à Athènes, a indiqué jeudi la police. Gerassimos Bilis-Samaras, 52 ans, en retraite anticipée « pour raisons de santé », a reconnu avoir violé en dix ans « au moins trente » adolescentes. II menaçait ses victimes avec un poignard, enregistrait leur voix et les photographiait afin de les dissuader de le dénoncer, a ajouté la police. Parmi les victimes de Samaras, marié deux fois et père de trois enfants, figure une amie de son fils âgée de douze ans. La police a procédé à l'arrestation alors qu'il tentait de violer des jumelles qu'il avait enlevées et conduites dans une région déserte près d'Athènes.

 

LONDRES : IMPORTATION DE VIDÉOS PÉDOPHILES

Un diplomate britannique, ancien premier secrétaire à l'ambassade de Tokyo, a été reconnu coupable jeudi par un tribunal de Southwark (sud de Londres) d'avoir importé en Grande-Bretagne des vidéos pornographiques, dont la majorité montraient des actes de pédophilie. Convaincu d'avoir introduit en Grande-Bretagne 109 vidéos pornographiques dont 70 contenaient des scènes de pédophilie, Robert Coghlan, 54 ans, père de deux enfants, a été incarcéré en attendant de connaître vendredi sa sentence qui peut aller jusqu'à sept ans de prison. Les journaux britanniques suivent l'affaire de près, parce que M. Coghlan avait guidé la princesse Diana lors de son voyage au Japon.

 

BESANÇON : UN JARDINIER PÉDOPHILE ÉCROUÉ

Un jardinier municipal de 46 ans célibataire, Jean-Noël Faivre, a été écroué mercredi soir à la maison d'arrêt de Besançon (France) par la substitute du procureur, Mme Florence Otthoffer, « pour viols et agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans, corruption de mineurs et incitation à commettre des crimes et délits ». L'homme avait l'habitude de recevoir dans son appartement les enfants de familles voisines. II organisait des jeux au cours desquels les perdants étaient soumis à des gages, notamment se mettre tout nus, pratiquer des attouchements et même des pénétrations buccales. Sont concernés, selon les premiers éléments de l'enquête, au moins une fillette de 11 ans et quatre garçons de 10, 11, 14 et 17 ans.

 

 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil

Free Web Counters
Free Counter