lundi 8 septembre 2008

Dutroux aurait tué une Tzigane(«Dernière Heure» 7 septembre 1996 pg 2)


Dutroux aurait tué une Tzigane

« La Dernière Heure » du samedi 7 septembre 1996 page 2

ALORS QUE DES LIENS ÉTROITS SE CONFIRMENT DE PLUS EN PLUS ENTRE NIHOUL, CORVILLA/N ET LUI...

IXELLES - Ixelles, fin juin. Au commissariat où elle vient porter plainte, une femme accuse son ex-concubin, Roland Corvillain, un informaticien de 49 ans au chômage, d'avoir abusé de ses deux filles et de celle d'une amie. L'accusation vaudra à l'Ixellois d'être appréhendé le 1er juillet et écroué le 2 à Forest par le juge Guy Laffineur. Dans son appartement, au numéro 35 de la rue du Conseil, la brigade judiciaire d'Ixelles saisira un important matériel pédophile (K7, photos, revues, vibromasseurs, etc. .)

A la mi-août, éclatent les horreurs de l'affaire Dutroux, les petits corps exhumés de Julie et Mélissa et les premières arrestations.

Pour l'ex-amie de Corvillain, ces atrocités rappelleront des souvenirs douloureux. Le témoin permettra à l'enquête de faire des pas de géant sur le fonctionnement du réseau Dutroux-Nihoul et le rôle joué par certains.

Selon le témoin, Dutroux et Corvillain se seraient connus en prison. La police d'Ixelles vérifie : c'est exact. Les contacts de prison sont devenus contacts d'après-prison les deux hommes se sont revus notamment à Ixelles, au numéro 35 de la rue du Conseil. Michel Nihoul (dont on peut dire que le cas s'aggrave d'heure en heure) se rendait plus fréquemment chez Corvillain.

Le témoin ajoute un dernier nom à la liste, celui de... l'inspecteur principal Georges Zicot, de la P1 de Charleroi. A croire le témoin, Zicot aurait donc été infiniment plus proche de la bande Dutroux qu'on l'imaginait.

Les petites Slovaques

Ne revenons pas sur la disparition, il y a quatre ans, dans la rue voisine - la rue Goffart - de la petite Loubna Benaïssa. Le témoin parle, ici, des disparitions d'An et Eefje à Ostende, le 23 août 1995. Il est sûr qu'à l'époque, Corvillain était en vacances, en famille, à Ostende. Et que sa compagne a pensé que ces jours-là, Corvillain, dont les absences sans explication ont été fréquentes, n'a pas son comportement habituel. Corvillain a déjà été interrogé. Il a dû reconnaître qu'effectivement il s'était trouvé à Ostende. Mais il affirme être étranger au rapt des deux Limbourgeoises.

Tout ce qu'on peut dire, c'est que les 22 et 23 août 95, Dutroux, Lelièvre et Corvillain se trouvaient à Ostende.

Les policiers n'ont pas leurs apaisements après le jeudi de fouilles, rue du Conseil,  Ixelles. Les recherches reprendraient d'ailleurs lundi. Jeudi soir, les enquêteurs n'ont trouvé qu'une poupée enterrée dans une des cavités enfouies dans le jardin - insolite, mais ça ne démontre rien. Hier, les parents de Loubna ont subi des prises de sang qui devraient permettre des analyses génétiques (ADN) au cas où des restes humains, ce qu'à Dieu ne plaise, seraient tout de même trouvés la semaine prochaine à IxeIles.

Dutroux n'est pas seulement un monstre, c'est aussi un bête type: à Jumet, près des corps d'An et Eefje, les policiers ont retrouvé une carte Belgique-Loisirs... à son nom.

Les Slovaques le soupçonnent d'avoir tué une Tzigane, il y a quatre mois. L'information, qui n'est pas neuve, est confirmée par la police slovaque qui révèle que le monstre de Sars la Buissière avait beaucoup de contacts en Slovaquie, notamment avec de jeunes filles âgées de 15 ans ». Il préparait le terrain » et « voulait même s'acheter une maison dans ce pays ».

En avril, une Tzigane, âgée de 20 ans, avait été assassinée près de Topolcany. Selon nos confrères du coin, Dutroux a séjourné en Slovaquie du 2 au 4 août, cinq jours avant le rapt de Laetitia à Bertrix. Michel Lelièvre serait même le papa en Slovaquie d'un petit garçon de trois mois, baptisé Michel. La mère, une Slovaque, s'appelle Vanda D. Elle a 21 ans. Lelièvre lui avait promis le mariage. Vanda raconte qu'elle a toujours été inquiète par le comportement de Dutroux, qui « aimait jouer avec les enfants » et « avait parfois un comportement bizarre ».

Un autre complice de Dutroux, le grec Michael Diacostavrianos, avait également une amie slovaque, Emilia S., 21 ans, dont le père a travaillé pendant un certain temps en Belgique à la construction de l'une des maisons appartenant à Dutroux. Pour sa part, la police polonaise, à la demande des Belges, cherche aussi des traces de Dutroux dans ce pays.

 Ajoutons, en revanche, que deux informations risquées hier par des confrères ont été démenties: si l'enquête met en évidence une série de liens matériels avec la mort atroce de la caissière de Gel 2000, aucun lien n'est fait avec l'assassinat, début juillet, de l'Allemande Carola Titze et il n'a pas été trouvé de troisième corps, lundi passé à Jumet (BeI-RTL).

 Gilbert Dupont

___________________________

Nihoul avait le « bras long »

 CONTRÔLÉ PAR LA POLICE

« La Dernière Heure » du samedi 7 septembre 1996 page 2

BRUXELLES - Nihoul ne peut plus dire qu'il connaissait peu Dutroux & Co : il leur prêtait sa voiture en pleine époque de l'enlèvement de laetitia.

Le 31 juillet dernier, vers midi et quart, à hauteur du parking de la porte de Hal, à Bruxelles, non loin de la résidence de Michel Nihoul et d'Annie Bout y, Nihoul et Michel lelièvre ont été contrôlés par la police de Bruxelles, soit dix jours avant l'enlèvement de laetitia.

Les policiers, qui avaient dressé procès-verbaux, ont conservé la trace de l'incident qui intéresse au plus haut point le juge Jean-Marc Connerotte, puisqu'il démontre que peu de jours avant le dernier rapt, la bande se voyait â Bruxelles.

Voilà réduit à rien le système de défense de Nihoul, qui tend bien sûr à minimiser au maximum ses relations avec le tandem Dutroux Lelièvre.

Premier hasard, le parking de la porte de Hal est à deux pas du domicile du couple Nihoul-Bouty,99, avenue Henri Jaspar, à St-Gicles.

Pendant quinze jours, les policiers ont recherché la fameuse Audi 80 dont ils continuent de penser qu'elle aurait pu servir à la bande.

C'est finalement la brigade nationale de la police judiciaire – la 23e qui l'a localisée.., dans la région de Charleroi !

Etabli, le fait que l'Audi 80, utilisée par Michel Nihoul, était inscrite au nom d'une des multiples sociétés de l'homme d'affaires bruxellois. l'Audi devait apparemment être conduite en province par Marc Dutroux et Michel Lelièvre. Avec qui LeIièvre est-il venu à Bruxelles le 31 juillet au matin?

Avec un éventuel comparse, encore inconnu de la justice? C'est un mystère que la police judiciaire s'efforce de tirer au clair.

Au départ, c'est l'aspect physique de Lelièvre mais aussi un problème avec la plaque de l'Audi qui les ont intrigués. Les agents avaient du flair: Lelièvre faisait l'objet d'un avis de recherche au BCS, le bulletin central de signalements. Du coup, Lelièvre est embarqué. Mais l'individu le prend de haut et se démène comme un beau diable: « M. Nihoul, que vous devez sûrement connaître, n'est-ce pas, m'a demandé de convoyer cette voiture. Si vous n e m e croyez pas, allez le lui demander. »

Ce que font les policiers. Nihoul confirme les dires de Le lièvre. Mais l'Audi n'est pas en règle et les inspecteurs, qui appliquent la procédure, la font dépanner par la firme Radar. Ce qui a eu le don de faire sortir Nihoul de ses fonds « Vous ne savez pas qui je suis ». « Votre carrière est foutue ». « Je connais tous vos chefs de corps ». « J'ai le bras long comme le Danube ». « Cela ne va pas se passer comme ça. »

Contretemps

Qu'est devenue l'Audi ? Emmenée à la fourrière par Radar (le 31juillet), elle devait y être récupérée par la bande. II était prévu que Lelièvre et Dutroux viennent pour cela à Bruxelles le 10 août au matin, soit le lendemain de l'enlèvement de laetitia.

Mais Dutroux, postposa le rendez-vous d'abord à l'agrès-midi, affirmant qu'il « y avait un contretemps, il se passe quelque chose de grave ». Finalement, il ne s'est rendu à Bruxelles que le dimanche 11 pour récupérer cette voiture

Ces petits détails affinent l'image que les enquêteurs ont de la paire Dutroux-Nihoul. D'une part, le monstre de Sars-la-Buissière leur apparaît de plus en plus comme un pédophile sadique et un voleur d'enfants, apparemment dans une situation financière précaire, mais qui tirait des revenus discrets de trafics de cassettes pédophiles et de voitures, avec des activités obscures en Tchéquie, en Slovaquie et en Pologne. D'autre part, Nihoul ,Bouty pourraient avoir rempli un rôle d'intermédiaires entre Dutroux et les clients qui abusaient des fillettes.

Gilbert Dupont

________________________________

 Dernière minute

« La Dernière Heure » du samedi 7 septembre 1996 page 2

PALAIS : LES PARENTS D'ENFANTS DISPARUS REÇUS

Le Roi et la Reine ont continué, vendredi, à recevoir les parents d'enfants disparus au palais de Bruxelles. Ils ont ainsi reçu la maman d'llse Stockmans, Mme Nuyts, accompagnée de sa fille Tilda, les parents de Liam Van Den Brande, les parents de Nathalie Geijsbregts et ceux d'Ines Van Muylder. Ilse Stockmans a disparu le 17 février 1987 alors qu'elle était âgée de 19 ans. Sous médicaments et souffrant de pertes de mémoire, elle

avait été vue pour la dernière fois près de la gare de douvain. Liam Van den Brande, 2 ans, a disparu à la vue de ses parents le 3 mai 1996. Il jouait le long d'une digue à Malines. Les enquêteurs malinois sont persuadés qu'il s'est noyé. Ses parents sont sûrs qu'il s'agit d'un enlèvement. Nathalie Geijsbregts a disparu le 26 février

1991 vers 7 h 30 sur le chemin de l'école à Bertem-Leefdaal. Ines Van Muylder (16 ans), disparue le 26 avril 1992, avait été retrouvée décédée deux jours plus tard. En fin de journée, le Roi a également reçu en audience le ministre de la Justice, M. Stefaan De Clerck.

AVIS DE RECHERCHE : SVEN VOETS DISPARU LE 7/8

A la requête du procureur du Roi de Hasselt, nous diffusons l'avis suivant : a disparu depuis le 07.08.1996 vers 14 h 30, Sven Voets, né le 16.01.1981, âgé de 15 ans,habitant à Lommel. Description du disparu : taille :1,70 m, cheveux brun foncé, balafre entre les yeux à longueur de 1,5 cm, une tache noire sur une dent de devant, les yeux bruns. Habillement au moment de la disparition : sweater noir avec coiffe et inscription

ONYX, pantalon a carreaux noirs/ blancs avec des fermetures à glissière ou pantalon à couleur vieux rose à carreaux beiges, chaussures de sport de couleur bleue. Des personnes qui ont des renseignements concernant la disparition de Sven Voets peuvent contacter la police de Lommel (tél. 011/544.360) ou le bureau de police ou de gendarmerie le plus proche.

PÉDOPHILIE : UN PÉRUVIEN A TUÉ DOUZE FILLETTES

Un pédophile péruvien, Nicolas Gutierrez (25 ans), arrêté mardi par la police, a avoué jeudi avoir enlevé, abusé sexuellement et assassiné au total 12 fillettes au cours des derniers mois. Les cadavres de quatre fillettes avaient été découverts fortuitement par des ouvriers qui se sont saisis d'un suspect. Ils avaient été alertés par les cris d'une fillette de 9 ans, qu'un homme tentait de violer dans une maison inhabitée.

GOUVERNEMENT FLAMAND : UNE MINUTE DE SILENCE

Le gouvernement flamand, qui s'est réuni vendredi pour la première fois après les vacances, a observé une minute de silence à la suite des révélations de ces dernières semaines sur des enlèvements et assassinats d'enfants, et exprimé sa sympathie aux parents et familles touchés par ces faits.

UNION EUROPÉENNE : COOPÉRATION RENFORCE

Les quinze Etats membres de l'Union européenne ont adopté, vendredi, une déclaration commune, largement inspirée par la Belgique, et dans laquelle ils expriment leur volonté de renforcer leur concertation et leur coopération pour éradiquer l'exploitation sexuelle des enfants, en Europe et dans le monde. Cette déclaration ne précise pas les mesures qui seront prises, mais le texte évoque de « nouvelles initiatives au sein de toutes les instances européennes compétentes », notamment par un renforcement de la coopération policière et judiciaire au sein de la convention Europol.

Me GRAINDORGE : AUCUN LIEN AVEC NIHOUL

Maître Michel Graindorge a tenu à préciser qu'il ne connaissait pas Michel Nihoul. « Je ne l'ai jamais fréquenté», écrit-il, précisant qu'il n'est pas son ami et qu'il n'a jamais participé, dans les années 80, à des émissions de Radio libre avec cette personne.

PALMA : UN PÈRE AURAIT TUES SES DEUX FILLETTES

Les corps de deux jeunes sueurs de nationalité allemande, âgées de 8 et 6 ans, ont été découverts, vendredi, par la Garde civile dans un immeuble de la station balnéaire de Sa Coma (archipel des Baléares). Les deux fillettes seraient mortes à la suite de l'injection d'une substance létale. Les soupçons de la police se tournent vers le père des fillettes. Ce dernier a en effet laissé au directeur de l'hôtel où il séjournait des lettres dans lesquelles il manifestait son intention de mettre fin à ses jours. On ignore cependant s'il s'est suicidé après avoir supprimé ses enfants.

UCCLE : DÉCOUVERTE D'OSSEMENTS HUMAINS

Des ossements identifiés par deux médecins légistes comme étant probablement d'origine humaine ont été découverts au parc de Wolvendae , vendredi après midi.

L'enquête se poursuit afin de déterminer l'identité de la victime et les circonstances exactes du décès. L'état dans lequel les restes humains ont été trouvés fait remonter le décès à de très nombreuses semaines.

 

 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil

Free Web Counters
Free Counter