jeudi 10 juillet 2008

La solidarité de tout un peuple('La Meuse'jeudi 22 août 1996 Pg11)


La solidarité de tout un peuple

« La Meuse » du jeudi 22 août 1996 Page 11

Pétitions, lettres, crêpes noirs, bougies et photos aux fenêtres, taxis et bus gratuits, sirènes hurlantes, cloches sonnantes: la Belgique va vivre une énorme émotion aujourd'hui à 11 heures

Personne ne peut encore imaginer aujourd'hui l'impact que suscite dans tout le pays le sort tragique des deux petites Julie et Mélissa.
Cette enfance battue, violée et assassinée restera à jamais gravée dans les mémoires.

C'est pourquoi aujourd'hui, jour du recueillement le plus intense, chacun voudra à sa façon communier avec la tristesse des parents.
Sur le coup de 11 heures, toutes les cloches du Royaume vont sonner durant cinq minutes, annonçant ainsi un instant solennel de recueillement. A ce moment précis, la célébration d'adieu débutera dans la basilique Saint Martin de Liège.

De nombreuses initiatives

On attend énormément de monde ce matin à Liège. Le chiffre énorme de 100.000 personnes a été avancé et il ne sera peut-être pas loin de la vérité si l'on en croit toutes les initiatives qui se sont mises en place depuis hier pour amener du monde à l'enterrement.

Nous savons que des sociétés de cars, organisent d'un peu partout des déplacements vers Liège : de Mons, de Charleroi, de Binche, de Namur... Les taxis bruxellois (voir ci-contre) proposeront le trajet gratuit vers Liège, aller et retour, aux personnes désireuses de se rendre à l'enterrement. Le TEC LiègeVerviers a mis en place des navettes de bus gratuites entre Grâce-Hollogne (funérarium) et Liège. De même pour la SNCB qui mettra des navettes supplémentaires entre Liège-Guillemins et Liège-Palais afin de ne pas engorger le quartier Saint Laurent de voitures.

La police de Liège va d'ailleurs boucler le quartier entre Saint-Laurent et Sainte Marguerite aux voitures, seule la rue Saint-Laurent sera disponible en sens unique vers le centre.
Rappelons que la cérémonie sera retransmise en direct sur RTL-TVI et sur la RTBF, ainsi que sur les chaînes de radio RTBF-La Première et Bel-RTL, ce qui devrait dissuader certains de se rendre aux funérailles.

Les marques de soutien

Mais tous ceux qui ne pourront pas se rendre aux funérailles auront également à coeur de prouver leur attachement aux familles par un simple geste.
On a déjà vu de nombreux crêpes noirs fleurir sur les antennes des voitures, des photos des deux fillettes s'afficher aux fenêtres avec un bandeau noir.

Les registres de condoléances dans les administrations communales font le plein de messages de soutien. La pétition de l'a.s.b.l. Marc et Corine sur l'incompressibilité des peines circule partout dans les rues. Des affiches sont aussi placardées sur les murs demandant les peines les plus sévères pour les bourreaux d'enfants.

Dans la plupart des entreprises, la direction a proposé un arrêt de travail, de cinq minutes à une heure, le temps de l'enterrement. Cockerill-Sambre Liège a donné congé quelques heures à ses 5.000 membres du personnel pour qu'ils puissent se rendre aux funérailles (voir nos échos).
Dans la plupart des prisons du royaume, les détenus ont diffusé des communiqués disant qu'ils s'associaient à la douleur des parents.

La ville de Liège devrait ressembler à une ville morte puisque l'association des commerçants a décidé de fermer leurs magasins de 9 heures à midi en signe de deuil. De nombreux commerçants de la région et du pays ont annoncé qu'ils feraient de même.

Personnalités présentes

Le gouvernement sera, lui, représenté par le ministre de la Justice, Stefaan De Clerck, et celui de la Fonction publique, André Flahaut. Dans un communiqué, le gouvernement fédéral présente ses condoléances aux familles. Il souhaite que le personnel de toutes les administrations publiques et parapubliques ainsi que toutes celles et tous ceux qui en ont la possibilité observent ce jeudi à 11 heures un moment de silence et expriment leur solidarité.

De nombreuses autres personnalités publiques et politiques sont bien sûr attendues. Mais il y en aura vraisemblablement d'autres vers lesquelles tous les regards se tourneront. Il s'agit notamment des parents d'Ann Marchal, la jeune Flamande disparue, qui ont annoncé leur venue. Mais aussi les familles de Sabine et de Laetitia à qui les parents de Julie et de Mélissa ont apporté des marques de réconfort au moment de la disparition de leurs fillettes.

On attend aussi des enquêteurs de Neufchâteau qui ont réussi à trouver la clé de l'énigme. Gageons qu'ils seront chaleureusement félicités.

La Belgique va donc vivre une journée d'intense émotion. Qu'elle soit à même de faire comprendre à tous les violeurs d'enfants qu'ils auront désormais tout le pays à dos et qu'ils seront traques, partout où ils se trouveront.

Luc Gochel

_________________________


ORGANISATION

Yves Duteil, Michel Fugain, Céline Dion et Ennia seront au programme de la cérémonie

« La Meuse » du jeudi 22 août 1996 page 11

Après la partie privée demandée par les familles à la petite chapelle Saint-Léonard de leur village, les deux corbillards emmenant Julie et Mélissa reviendront au funérarium Mestré vers 10 h 30 pour la levée officielle des corps. Une dizaine d'autres véhiculent formeront alors le cortège funéraire, emportant les innombrables fleurs.

A 11 h, la célébration d'adieu commencera à la basilique Saint-Martin. Les familles ont demandé à rentrer les premières ainsi qu'environ 400 personnes qu'elles auront choisies parmi leurs proches et parmi ceux qui ont connu de près ces pénibles événements comme les parents de Ann, Laetitia et de Sabine.

Ensuite, il restera 600 places assises pour les anonymes. Le reste de la foule restera à l'extérieur mais pourra normalement suivre la cérémonie via un écran géant.
Le doyen Goffinet, le prêtre-ouvrier Gaston Schoonbroodt (un ami de Gino Russo) qui célébrera l'absoute et des membres des familles ont choisi la musique du film « La Leçon de piano » pour l'entrée à l'église. Il y aura ensuite trois lectures tirées de l'Evangile de S' Jean et de S' Marc, entrecoupées des chansons d'Yves Duteil « Pour les enfants du monde entier » et de Michel Fugain «Où s'en vont».
Un petit garçon de 8 ans de Namur viendra ensuite lire un texte d'espoir, suivi par le recteur de l'UCL, Gabriel Ringlet.
Un texte de Vercors, « Le Silence de la mer », commencera la seconde partie de la célébration, entrecoupée par la musique du groupe Ennia.

Viendront parler : le psychothérapeute De Kaiser qui a suivi la famille depuis 14 mois, Daniel Martin, le criminologue, José Dessard, le journaliste de l'émission Faits-divers de la RTBF, et Victor Hissel, l'avocat des familles depuis le début.

« Elles étaient notre avenir » sera le texte suivant, suivi d'un message du comité de soutien « Julie et Mélissa ». Une chanson italienne « Com te partira » d'Andrea Bocelli précédera la bénédiction des cercueils. Et le dernier chant sera celui de Céline Dion: « Vole». A noter également qu'un groupe de bénévoles du choeur de l'Opéra de Liège chantera également.

Lorsque la foule aura pu s'incliner devant les deux cercueils, le cortège funéraire repartira alors par le Cadran et l'autoroute vers le petit cimetière de Mons-lez-Liège, où les familles ont également demandé d'être seules pour l'inhumation. Il sera alors probablement 14 h 30.

L.G.


_______________________________



Les taxis bruxellois se mobilisent pour les funérailles

« La Meuse » du jeudi 22 août 1996 page 11

Les taxis de Bruxelles se mobilisent eux aussi pour manifester leur solidarité avec les familles de Julie et Métissa, dont les funérailles ont lieu à 11 h à Liège (voir par ailleurs). Et aussi pour relayer le mouvement d'opinion en faveur d'une politique pénale plus stricte à l'encontre des pédophiles et auteurs de délits sexuels.

Toutes les firmes bruxelloises marqueront, à des degrés divers, leur solidarité, avec une constante pour les quelque 1.500 taxis reconnus : le port d'un bandeau noir, et la distribution de la pétition de l'a.s.b.l. Marc et Corine.

De plus, au moins une firme, les Taxis bleus, a décidé de mettre gratuitement près de 60 voitures à la disposition des personnes désireuses de se rendre à Liège, aujourd'hui matin : le départ est prévu à partir de 8 h, sur le parking du Cora de Woluwe-Saint-Lambert.

« Les particuliers et les autres exploitants sont les bienvenus, souligne M. Moyensoenn, des Taxis bleus. Je pense que tout le monde est touché par ce drame. Ça me tracassait, et j'ai lancé l'idée de ce transport, qui a recueilli l'appui d'un grand nombre de nos chauffeurs. »

Deux autres grandes firmes, les Taxis verts et les Taxis orange, sans participer à ce voyage, mais «en accord avec le comité de soutien », ont décidé de manifester leur solidarité par un arrêt de travail de leurs 600 véhicules durant 5 min, sur le coup de 11 h. Après quoi, les voitures rouleront tous phares allumés pendant l'office religieux.

Quant aux chauffeurs des taxis Autolux, ils ont reçu depuis mardi l'autorisation de distribuer à leurs clients la pétition de l'a.s.b.l.
Hier, la gendarmerie de Bruxelles ne prévoyait pas d'escorte spécifique du convoi, celui-ci devant être pris en charge et dirigé à l'approche de la Cité ardente par les motards de l'UPC (Unité provinciale de circulation) de Liège.
Néanmoins, aux Taxis bleus, ont envisageait, en cas d'afflux, l'appel à une firme d'autocars privée.

L.W.


_______________________________


Verviers : les détenus réagissent

« La Meuse » du jeudi 22 août 1996 page 11

Comme à Mons, les détenus de la prison de Verviers ont souhaité dénoncer les «faveurs » que le système accorde aux pédophiles.

Après avoir présenté leurs condoléances aux parents de Julie et Métissa, ils ont expliqué que les pédophiles n'avaient pas leur place en prison, où ils faussent le «Jeux ».
« Les remises de peine sont tout à fait arbitraires et profitent plus aux auteurs de ces crimes sexuels.

Alors que nous sommes considérés comme les Robin des Bois du système, eux, ils se forgent une bonne conduite par une discrétion totale. Qui mieux qu'un pédophile peut vivre dans le mensonge, l'hypocrisie et la discrétion ?
« Qualités » requises pour séduire, tromper, nos enfants et la justice... »

Craignant payer l'échec que vient de subir la justice, les détenus verviétois rappellent que, dès 1985, les grâces collectives ont été limitées pour ne pas que le système profite à des salauds. «Or c'est un salaud qui pu profiter d'une conditionnelle personnelle! Dutroux a trompé le système parce que le système lui a donné les moyens de le tromper. »

Marche vendredi

Par ailleurs, un groupe de Verviétois a décidé d'organiser une marche silencieuse, vendredi soir, dans les artères de la ville.
Partant de la gare centrale à 19 h, le cortège terminera son périple à l'hôtel de ville pour remettre une lettre aux autorités politiques. Lettre dans laquelle sont souhaitées des mesures efficaces, à savoir l'application de peines plus sévères, la mise en place de thérapies pour les auteurs de faits de moeurs, l'organisation d'un suivi psychologique et social pour les victimes.

Les organisateurs insistent bien sur le côté silencieux de l'opération, « sans slogan, ni calicot, sans crier sa haine même si elle nous habite... »


P.M.


____________________________


DERNIERES MINUTES

« La Meuse » du jeudi 22 août 1996 page 11

Huy: deux petites bougies
Madame Defosse, une maman de Huy: «Je désire demander à toutes les personnes qui liront ce message: demain soir, allumez deux petites bougies à votre fenêtre, ceci en signe de deuil mais aussi en signe d'espoir pour que plus jamais on ne puisse éteindre les petites lumières que sont nos enfants dans notre vie. Ces deus petites flammes resteront à tout jamais dans notre coeur.

Registres de condoléances
La commune de Ferrières nous signale qu'elle met à la disposition du public un livre de condoléances, afin de transmettre des messages de solidarité aux parents des fillettes. I1 sera accessible au service « Accueil-Population » jusqu'au mardi 27 août à 16 h.
D'autre part, l'administration communale de Seraing rappelle que la pétition de l'ASBL Marc et Corne ainsi qu'un registre de condoléances peuvent être contresignés dans ses locaux.

Le personnel de Lantin marque le deuil
Le personnel de la prison de Lantin a décidé de rendre hommage à Julie et Mélissa.
Afin de marquer le deuil, les membres du personnel arboreront une chemise blanche et une cravate noire. A cette occasion, une collecte a été organisée, permettant de récolter environ 16.000 F. Une somme de 5.000 F a été consacrée à une gerbe de fleurs, déjà déposée au funérarium de Grâce-Hollogne, tandis que le reste sera versé au compte de l'ASBL Marc et Corine.

De plus, un arrêt de travail sera observé de 10 h 45 à 11 h 15. Les sirènes retentiront, à ces heures précises, pendant un laps de temps plus long qu'à l'habitude. Une action similaire sera vraisemblablement organisée dans l'après-midi.
Notons également que le personnel de la prison d'Arlon tient à marquer sa sympathie envers les familles. Il rappelle « toutes les difficultés à assurer à ces malfrats une sécurité maximale exigée par les autorités. (...) En aucun cas, il ne peut se sentir tenu responsable des débordements ou d'actes de violence que d'autres détenus poseraient envers ces tristes sires. »

Commerces fermés par solidarité envers les parents
Le commerce liégeois, profondément touché par le décès tragique de Julie et Mélissa, tient à s'associer à la douleur des familles. En signe de deuil, les magasins resteront fermés de 9 à 12 heures. Les commerçants de Spa, quant à eux, ont mis sur pied une action identique : les commerces afficheront porte close de 10 à 11 heures.

Province et Classes moyennes
Le gouverneur de la province de Liège, le président du Conseil provincial, la Députation permanente et le Conseil provincial s'associent à la douleur des parents des petites Julie et Mélissa dans l'épreuve terrible qui les frappe.
D'autre part, le Comité général des Classes moyennes de Seraing, Jemeppe, Ougrée et Boncelles, ainsi que les indépendants, commerçants et artisans marqueront leur solidarité vis-à-vis des parents des fillettes, en éteignant les lumières de leur commerce et en observant une minute de silence à l'heure de l'enterrement.

Petits footballeurs en deuil
Serge Verheyden, ancien joueur du Standard, et son épouse, accompagnés des garçons présents aux stages qu'ils organisent, ont eux aussi décidé de rendre hommage aux petites filles en déposant une gerbe de fleurs pendant la levée du corps. M. et Mme Verhey den possèdent un centre de formation pour jeunes footballeurs à Chaudfontaine. Interpellés par leurs jeunes stagiaires, ils ont décidé de faire ce geste «pour tous les enfants qui ont souffert, qui souffrent et qui souffriront encore, de maladie ou autres. Bref, c'est un hommage à tous les enfants.

CMI approuve Marc et Corine
L'ensemble des organisations syndicales de la S.A. CMI soutient l'action de l'ASBL Marc et Corine. Après avoir organisé une collecte au sein du CMI, une gerbe de fleurs sera déposée au funérarium, et la somme restante sera versée aux parents des deux petites filles.
Afin de marquer sa solidarité, les sirènes de CMI retentiront, ce jeudi, au moment des funérailles.

Sarma Nopri : arrêts de travail
Le personnel du dépôt de Sarma Nopri, chaussée de Mons à Anderlecht, annonce un arrêt de travail, ce jeudi 22 août, entre 11 h et 11h15.

Message des évêques
Message de Mgr Houssiau, évêque de Liège, au nom des évêques de Belgique «Au nom du peuple de Dieu, les évêques de Belgique assurent les parents de Julie et Mélissa de leur profonde communion dans leur détresse. Tant d'hommes et de femmes ont participé avec générosité à les aider dans l'attente et les recherches et nous sommes abattus par l'horrible mort de leurs enfants.
Beaucoup de parents sont blessés dans leur amour, car ils sont appelés au grand service de la vie. Jésus a mis un enfant au milieu de la foule pour nous faire saisir le prix de tout enfant pour Dieu et pour les hommes, en particulier lorsqu'il est maltraité et abusé. Nous invitons au recueillement tous les chrétiens et ceux qui sont épris de la dignité inaliénable de tout homme. Que l'Esprit Saint anime les coeurs et donne le courage de reprendre le chemin de la vie et de s'engager avec détermination, dans un esprit de réconciliation, à promouvoir et à protéger les plus faibles. Avec le Christ portons ensemble, avec humilité et miséricorde, le péché du monde. »

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil

Free Web Counters
Free Counter