mardi 22 juillet 2008

Où vont les gens qu’on aime quand ils s'en vont('CinéTéléRevue'jeudi 29 août 1996 p13'15)


Où vont les gens qu’on aime quand ils s'en vont

« Ciné Télé Revue » du jeudi 29 août 1996 page 13 et 15

Pour Carine, comme pour Louisa, Gino et Jean-Denis, le plus dur vient de commencer. Vivre avec l'absence.

Avec la douleur qui vous taraude et vous monte à la gorge. Les paroles de la chanson de Michel Fugain que les familles de Julie et de Mélissa ont choisie pour l'adieu à la basilique Saint-Martin résonnent encore dans nos cours.

« Où vont les gens qu'on aime quand ils s'en vont ?
C'est pas vrai qu'ça s'arrête, ce s'rait trop con.
Les copines, les tontons, tous ces anges à nous nos divines affections.
Qu'on est long, qu'on est long à dire « Je t’aime » qu’ont pense, quand ils s’en vont … »
------------------------------------

Des fleurs par milliers

« Ciné Télé Revue » du jeudi 29 août 1996 page 13

Mons-les-Liège, derrière les grilles du cimetière de Pré Malieppe. Des fleurs par milliers,des témoignages venus des quatre coins du pays, même d'Allemagne et de France, et ces petites peluches, déposées par quelques enfants qui ont perdu deux amies qu'ils avaient appris à aimer.

Familles Russo et Lejeune, nous ne vous oublierons jamais.


-------------------------

Julie et Mélissa reposent désormais côte à côte, comme elles ont vécu les neuf derniers mois de leur petite vie.

« Ciné Télé Revue » du jeudi 29 août 1996 page 15

L'une avec une poupée et un ourson en peluche, l’autre avec sa photo de communiante et un coeur en fleurs.
Chacune s'en va également avec une petite lettre. Celle de l'espérance en la résurrection.


Puissent t’elles, au paradis des enfants, jouer et rire à n'en plus finir, et retrouver l'innocence qu'on leur a honteusement volée.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil

Free Web Counters
Free Counter