samedi 24 mai 2008

Ann et Eefje, disparues sur la côte après une séance d'hypnose


Ann et Eefje, disparues sur la côte après une séance d'hypnose


"Nous avons reçu de l'aide de tous le pays», témoigne la maman d'une des jeunes filles"


LA MEUSE du mardi 29 août 1995

Depuis bientôt une semaine, An Marchal et Eefje Lambrecks se sont évanouies dans 1a nature, à Ostende, après avoir assisté à un spectacle d'hypnose du mage Rasti Rostelli, organisé au casino de Blankenberge.
Dans leur maison, à Hasselt, Betty et Paul, les parents d'An, sont pendus au téléphone du matin au soir. Ils tiennent en effet une permanence chez eux et assurent la coordination de tous les groupes de recherches, formés par les membres de la famille et les amis. Grand et mince, Paul Marchal Est tendu comme un fil prêt à se relâcher à tout moment, et en permanence au téléphone. Son épouse, Betty reste plus calme. Autour d'eux, un va-et-vient incessant avec les deux frangins d'An de 11 et 13 ans ainsi que la soeurette de 15 ans, et les amis, et la famille.

Aujourd'hui, cela fait une semaine que leur fille de 19 ans a disparu, en compagnie de son amie Eefje Lambreks, 17 ans. Le dernier à les avoir aperçues en chair et en os, c'est le veilleur de nuit aux vicinaux De Lijn (l'équivalent des Tec et de la Stib côté francophone). Marc Dewulf les a vues descendre du dernier tram à Ostende, vers minuit 45.
Elles voulaient rejoindre Westende, leur lieu de villégiature, le Marinapark. Il leur a indiqué les taxis et a poursuivi sa ronde. Leurs deux vélos ont été retrouvés là où elles les avaient laissés avant de rejoindre en tram le spectacle d'hypnose au casino de Blankenberge.

Nous avons visionné la K7 du show qui est incroyable. Par exemple, il hypnotise une fille qu'il fait allonger sur deux chaises et s'assied sur elle.

Elles étaient volontaires. Je crois qu'elles sont toujours sous hypnose. Les autres amis avaient été voir la veille le spectacle.
Deux d'entre eux étaient aussi montés sur scène et ont ainsi reçu deux tickets d'entrée gratuits qu'ils ont donnés à Eefje et An.
Ils m'ont dit qu'ils ne s'étaient pas sentis dans leur assiette avant d'arriver au bungalow. Mais les réactions sont différentes d'une personne à l'autre.
Dans les codes Larcier, on apprend qu'une loi du 30 mai 1892 dit que :

« Sera puni d'un emprisonnement de 15 jours à un an et d'une amende quiconque aura hypnotisé en public une personne n'ayant pas atteint l'âge de vingt et un ans accomplis. »

A ce sujet, Rasti Rostelli a été condamné il y a cinq ans par le tribunal correctionnel d'Anvers. Habitant Kerfeld en Allemagne et donnant de nombreuses représentations à Amsterdam, Rasti Rostelli aurait été interrogé, dimanche après-midi, par une commission rogatoire.
Un autre témoin s'est fait connaître tard dans la nuit.


Il aurait pris en stop les deux filles pour Nieuport, les aurait trouvées -bizarres- et les aurait finalement reconnues. « On a eu beaucoup de témoignages.

On les a vues à Louvain, a Diksmuide, dans un magasin à Ostende... La police vérifie toutes les pistes. »
On aurait pu croire à une fugue, Betty Marchal n'y croit pas vraiment.
«An téléphone toujours pour prévenir quand elle rentre tard. Elle ne nous avait pas accompagnés en vacances en Espagne parce qu'elle s'occupe de toute une ménagerie ici, des lapins, des pigeons, des hamsters... Avant de partir à la mer avec quelques amis de sa troupe de théâtre, elle nous a laissés une longue liste de tout ce qu'on devait leur donner à manger et les lapereaux qu'il y avait à vendre. An est une fille très timide, elle veut devenir puéricultrice. En entrant dans la troupe de théâtre, début janvier, elle s'est extériorisée un peu plus et s'est fait de nombreux amis. Elle s'est aussi toujours intéressée à l'interprétation des rêves et à l'hypnose. En tout cas, nous contrôlons toutes les heures à la banque si elle a retiré de l'argent avec sa carte. Mais rien ne bouge sur son compte. »

Et la maman d'ajouter: « Nous avons reçu de l'aide de tout le pays, c'est fabuleux et ça nous fait du bien. »

En attendant, des groupes d'amis et de membres de la famille poursuivent leurs recherches à la Côte. Accompagnés de Peach, le labrador de l'oncle d'An qui « la repère toujours immédiatement, même quand elle ne l'appelle pas de l'autre côté de la rue. »

Caroline Geskens


Les deux jeunes filles sont elles sorties du spectacle suggestionnées»?


LA MEUSE du mardi 29 août 1995

L'hypnose a-t-elle pu jouer un rôle dans la disparition d'An et Eefje? Ou cette hypothèse n'est-elle qu'un fantasme inspire par la littérature fantastique?
Pas du tout: Il est possible que les deux jeunes filles soient sorties du spectacle « suggestionnées » de l'avis des deux médecins pratiquant l'hypnose que nous avons consultés.


Soulignons toutefois qu'il ne s'agit là que d'une hypothèse. Qui dit « hypnose » imagine aussitôt une sorte de demi-sorcier fronçant le sourcil et criant à la figure de sa victime: « dors, je le veux!» Cette image grand-guignolesque de l'hypnose n'a qu'un lointain rapport avec l'hypnose thérapeutique (elle-même peu pratiquée en Belgique, d'ailleurs).

« L'hypnose n'est pas un sommeil comme on le croit trop souvent», explique le D' Jean Schmitt. gynécologue, psychothérapeute et président de la Société belge d'hypnose. ..


C'est plutôt une transe... mais une transe comme nous en expérimentons tous les jours, quand on nous dit par exemple: tu es dans la lune. Ou quand nous sortons du cinéma fortement impressionnés par le film et que nous marchons 500 mètres dans une direction avant de nous rappeler que notre voiture est garée dans la direction opposée.»

Dans ses applications thérapeutiques, l'hypnose a pour objectif de relaxer le patient rapidement, de le libérer. Le maître-mot du D' Doutrelugne (directeur du centre d'hypno thérapie à Tournai) à ses patients est:
« votre inconscient sait mieux que moi ce que vous devez faire ».

L'hypnose de foire, elle, poursuit un but tout différent: il s'agit ici au contraire de « soumettre» la personne afin d'obtenir des effets spectaculaires. Sur scène. l'hypnotiseur a donc tout intérêt à intimer à son cobaye des ordres farfelus. « Ce type d'hypnose est toujours très autoritaire, remarque le D' Schmitt. et ne fonctionne qu'avec une petite minorité de personnes.


L'hypnotiseur sélectionne des gens qui recherchent l'état de transe, qui souhaitent être soumis à des ordres; des personnalités de type hystérique par exemple.»

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil

Free Web Counters
Free Counter